Le nageur de Waterloo a réussi le minimum sur 100 m brasse pour les Jeux Paralympiques.

Il n’y a qu’en Belgique qu’on peut voir ce genre de situation ! Aymeric Parmentier, atteint d’autisme, a réussi le minimum sur 100 m brasse du Comité international paralympique pour participer aux Jeux qui auront lieu cet été, à Rio. Mais, à l’heure actuelle, il n’est pas encore certain que le nageur de Waterloo puisse participer à cette compétition qui résonne comme le rêve de tout sportif. "S’il a bien réussi le minimum international, le Comité paralympique belge a décidé de ne pas se baser sur ce chrono…" explique Hélène Parmentier, à la fois sœur et coach d’Aymeric. "Dans l’état actuel de la situation, on n’en sait pas beaucoup plus. On continue à se préparer comme si de rien n’était, mais c’est évidemment dommage d’en arriver à une telle situation. Surtout que, dans notre tête, le minimum est réussi."

À Charleroi , lors des récents championnats francophones Open, Aymeric a réussi à se glisser en finale B sur 100 m brasse. Et, du côté du handinage, association qui s’occupe de promouvoir la natation auprès des personnes en situation de handicap, on se félicite de ce minimum réussi par un élément qui va d’ailleurs prochainement participer aux Championnats d’Europe. "Il n’y a aucune raison que le Comité paralympique belge puisse changer en cours de route des temps qui sont établis au niveau international…" précise à ce sujet Yves-Marie Hissette. "En tout cas, on fera tout pour faire respecter les droits d’Aymeric et lui permettre de réaliser son rêve. Et s’il y a des recours à effectuer pour que ses droits soient reconnus, nous les utiliserons."

En attendant, Aymeric continue de se préparer aux côtés de sa sœur Hélène. Et les prochaines semaines serviront donc à préparer les Championnats d’Europe. "Nous avons participé à ces championnats francophones à Charleroi parce qu’il est important pour Aymeric d’avoir ce type de compétition…" poursuit sa sœur. "C’est un plus pour lui. On est d’ailleurs très satisfait de sa place en finale B avec un chrono de 1.17.38. On est en pleine préparation et, donc, c’est toujours intéressant de savoir où il se situe au niveau des temps."