À partir de 86, le hall du stade Gaston Reiff a abrité les plus beaux exploits des Castors

BRAINE-L’ALLEUD Alors que le club de basket des Castors prenait du galon et attirait de plus en plus de supporters, l’équipe continuait à jouer dans une salle d’école. Braine ne comptait alors aucun hall sportif, et le collège communal de l’époque a décidé de remédier à la situation : en septembre 1986, on inaugurait les installations couvertes du stade Gaston Reiff.

Avec un tout premier match dans la salle parquet : il opposait les Castors à Louvain. Si le hall était bien omnisports, il a vibré durant des années au rythme des exploits des basketteurs brainois, qui étaient alors en 1986 en division 1. Aujourd’hui, 25 ans plus tard, c’est l’équipe féminine qui a pris le relais.

Un quart de siècle de sport, ça se fête : le vendredi 9 septembre à partir de 19 h, une soirée spéciale sera consacrée à cet anniversaire du hall omnisports brainois.

Avec de nombreuses animations originales au programme, les organisateurs ne voulant pas se contenter des discours officiels.

Ainsi, un village sportif fera la promotion des différents clubs de la ville tandis que des caricaturistes de renom immortaliseront, dans une grande fresque, les personnalités présentes – le retour des anciens joueurs du Castor Braine est évidemment programmé – mais aussi le public.

On projettera aussi en boucle le match de basket inaugural du 13 septembre 1986.

Chose inédite : dans le village sportif, les prix de la petite restauration sera aligné sur les tarifs en vigueur il y a 25 ans : 35 francs la boisson ou le hot-dog.

Comme il n’y a plus de francs, les cartes de 5 € (en prévente jusqu’au 5 septembre) donneront droit à cinq consommations.

Aussi original, la population est appelée à participer à l’opération Lâche-moi les baskets , qui consistera à accrocher ses chaussures de sport usagées à la clôture intérieure du stade.

On commence le 9 septembre, jusqu’à l’ouverture des jeux olympiques de Londres. Objectif : réaliser la plus longue chaussée – le directeur, Luc Boudin, a fait breveter le jeu de mot – sportive !

Côté officiel, la salle de basket sera baptisée salle André Renaud, en hommage au président emblématique des Castors.

En savoir plus

Infos 02/385.19.20.



© La Dernière Heure 2011