Le Festival du film solidaire, un des événements qui accompagnent traditionnellement le mois de la solidarité internationale dans la cité des Aclots, en sera à sa 16e édition cette année. La "Fête des mondes", elle, ne pourra pas être organisée en raison de la situation sanitaire qui se dégrade mais le festival du film, lui, prend un nouveau départ.

Organisé au Waux-Hall, il accueillait environ 70 personnes par projection, et il fallait compter sur des DVD pour permettre la diffusion en public. Tout change avec la mise en service du Ciné4, deux vraies salles de cinéma pour accueillir les spectateurs avec tout le confort requis, mais aussi projeter avec du matériel dernier cri.

Ce qui fait que Grégory Lacroix, le responsable de la programmation au Ciné4, a pu obtenir des films inédits en Belgique et qui ont récolté de nombreux prix dans les festivals étrangers, et suivre l’actualité des sorties. Du 27 octobre au 8 novembre, ce sont huit films qui seront proposés dont Pour Sama, le 28 octobre, jour de sortie nationale de ce documentaire évoquant de l’intérieur le bombardement sur la ville d’Alep, en Syrie.

En clôture du festival, le dernier film de Lucas Belvaux, Des hommes, dans lequel on retrouve Gérard Depardieu, sera projeté en avant-première le 8 novembre à 17 h. On peut aussi épingler le très marquant Midnight Family, qui évoquera le 5 novembre à 20 h le système de santé à Mexico, ou encore un film d’animation Wardi, destiné au jeune public le mercredi 4 novembre à 14 h 30.

L’entièreté du programme peut être consultée sur le site internet du Ciné4 (www.cine4.be) et les organisateurs ont préparé, à l’issue de la plupart des séances, des rencontres ou des débats permettant aux spectateurs de réfléchir aux thématiques abordées.