Il y a quelques semaines, l’ACAT, l’une des associations des commerçants de Tubize, entrait une demande pour organiser un week-end gastronomique les 26 et 27 juin. Souci : la demande ayant été rentrée un peu trop tard (elles doivent arriver à la Ville au moins un mois avant la tenue de l’événement), le week-end gastronomique est tombé à l’eau.

Mais pas de quoi couper leur élan. Après une discussion avec le bourgmestre notamment, l’événement va finalement pouvoir se tenir les 17 et 18 juillet prochains. Marc Delcourte, l’administrateur-délégué de l’ACAT, revient sur cette décision. "Tout s’est très bien déroulé et le week-end gastronomique va pouvoir se tenir même si la période n’est pas idéale avec de nombreux restaurateurs qui sont fermés en juillet."

Pour la bonne organisation de l’événement, la cité du Betchard va se transformer en un grand piétonnier pendant deux jours. "Plusieurs rues seront fermées à la circulation, confirme Marc Delcourte. Je pense à la rue de Mons, la rue de Bruxelles, la rue des Poissonniers, la Grand-Place et le plateau de la gare. L’idée est de permettre à tout l’Horeca (café, restaurant, snack,…) mais également aux food trucks de pouvoir installer une terrasse pour accueillir leurs clients. J’ajouterai qu’à une exception près, un food truck qui vend des hamburgers, tous les commerçants présents ont leur siège social à Tubize."

Le week-end gastronomique, c’est bien évidemment de l’Horeca, mais pas seulement. En effet, des brocanteurs seront disséminés un peu partout sur le "parcours". "Nous avons également reçu une réponse positive de plusieurs forains", complète Marc Delcourte qui précise qu’on retrouvera une fête foraine avec des scooters, un moulin, un Luna Park, des stands de tir, de la pêche aux canards ou encore des sauts à l’élastique sur un trampoline.

Au niveau des horaires, le week-end gastronomique se tiendra les 17 et 18 juillet, de 10 h à 23 h alors que les rues seront fermées à la circulation le samedi dès 8 h. On ajoutera, pour être complet, que l’association des commerçants de Tubize travaille également, en parallèle, sur l’organisation d’une braderie qui devrait se tenir les 7 et 8 août. Mais pour cet événement, l’ACAT n’a pas encore obtenu l’aval des autorités communales.