Mardi matin, un camion qui livrait une pièce de 11 tonnes destinée au chantier du chemin de fer en cours sur le site de l’abbaye de Villers a touché, en reculant, la porte de Namur. Des pierres bleues se sont décalées mais elles ne sont pas tombées au sol. Cependant, la stabilité d’une partie de cette porte monumentale de briques et de pierres bleues est compromise, et des mesures ont dû être prises en urgence pour la renforcer. Une société spécialisée va se rendre sur place ce mardi après-midi afin de poser des étançons.

La circulation est dès lors complètement coupée sous cette porte qui date de 1725 et enjambe le chemin en pavés reliant l’abbaye à la chapelle Notre-Dame des Affligés et à Mellery. Des barrières ont été posées pour matérialiser l’interdiction.

Certains des camions qui desservent le chantier passaient sous cette porte certes fort étroite, mais plus haute que le pont du chemin de fer qu’ils doivent franchir s’ils arrivent coté abbaye. Le chantier n’est pas interrompu suite à cet accident.