Le CPAS de Braine-l’Alleud préfinance les examens du permis de conduire

BRAINE-L’ALLEUD S’il n’est pas évident pour tout le monde de réussir à la première tentative les examens pour l’obtention du permis de conduire, certains ne les passent même pas. Pas faute de volonté mais faute d’argent. Pour disposer de davantage de moyens, il faut un travail. Et pour décrocher un travail, il faut… le permis de conduire. Une spirale dans laquelle sont prises quelques personnes suivies par le CPAS de Braine-l’Alleud, et le conseil de l’action sociale a décidé d’agir.

Cet été, il a accepté de financer une formation aux examens théoriques et pratiques, via un accord avec une asbl spécialisée qui demande un forfait par conducteur. Cela permet de limiter les frais en cas d’échecs répétés mais en réalité, au stade actuel, les six premiers candidats sélectionnés ont tous réussi l’épreuve théorique. Place donc à la pratique : les modules sont en cours, et tout se passe au mieux.

Le CPAS sélectionne en réalité six candidats par trimestre, en se basant sur leur motivation et leur situation sociale et le suivi dont ils font l’objet.

C’est que l’initiative n’est pas réservée aux bénéficiaires de l’aide sociale. Les chômeurs de longue durée, par exemple, peuvent être retenus. L’Agence locale pour l’emploi (ALE) fait d’ailleurs partie des partenaires.

Attention, il ne s’agit pas d’un don mais bien d’une aide remboursable : le CPAS paie le forfait demandé par l’asbl pour former le candidat à la conduite et un schéma de remboursement est élaboré en concertation avec la personne bénéficiaire. Ce remboursement peut s’étaler d’un à trois ans.

Mais comme le but est bien de permettre à la personne motivée de décrocher un job, le CPAS espère être payé assez rapidement lorsque vont rentrer les premiers salaires. L’opération sera donc blanche pour ses finances.



© La Dernière Heure 2012