Depuis quelques années, les boîtes à livres se multiplient dans l’espace public à Nivelles, et elles sont assez peu vandalisées. En revanche, ces armoires de bois étant exposées aux intempéries, elles doivent assez souvent être remises en état par le service communal des Travaux.

C’est le cas de celle qui était placée près des bancs et de la fontaine, face au piétonnier de la Grand-Place. Un emplacement bien en vue et les travailleurs communaux ont eu une idée originale : ils ont imaginé une armoire qui rappelle la collégiale toute proche : la façade est peinte de manière à imiter les pierres, il y a une arcade vitrée, un clocher, deux tours…

Il ne manque même pas le petit Jean de Nivelles, le célèbre jacquemart aclot ayant été reconstitué à partir d’un petit soldat qu’un des ouvriers a récupéré chez lui.

Les menuisiers et les peintres de la Ville ont travaillé ensemble pour concrétiser l’idée, et le résultat est plus que réussi.