La plateforme « Féminin Plurielles » se mobilise pour venir en aide aux étudiants, de plus en plus nombreux à être précarisés par les conséquences de la crise.Car avec les fermetures successives de l’Horeca, et dans une moindre mesure peut-être, les fermetures des magasins, les étudiants ont perdu une grande partie de leurs revenus. Entre loyer, besoins vitaux et nécessaire scolaire ou universitaire, ils doivent donc souvent faire des choix.

« Quand les étudiants en arrivent à devoir choisir entre étudier ou manger, c’est que la situation est devenue très grave. Pourtant, c’est une réalité avec laquelle de plus en plus d’étudiants doivent composer », milite Joëlle Ngo Tehna, juriste et ancienne étudiante.

Avec deux amies, Carole Messi et Sylvie Cudron-Mahop, les trois femmes ont du coup lancé une initiative pour venir en aide aux étudiants via leur plateforme : « Féminin Plurielles ». « L’idée, c’est de collecter un maximum de vivres – non périssables – et de rassembler un maximum de dons, pour ensuite les offrir aux étudiants sous la forme de produits essentiels du quotidien. Outre la nourriture, cela peut-être des produits d’entretien, du matériel scolaire, etc. On est en contact avec quelques associations et les différents services sociaux des universités pour établir les besoins en la matière. »

Mais pour le moment, l’action a encore un peu de mal à décoller en Brabant wallon. « Je m’occupe de l’UCL, de l’ULB et de l’Université de Namur, explique la citoyenne la hulpoise. À Jurbise, l’action a déjà très bien fonctionné, on espère que ça continue dans les autres régions. On va essayer de contacter quelques grands magasins pour qu’ils participent à l’action. »

Niveau dons, 1140 ont tout de même déjà été récoltés, mais la grande majorité (1000 euros) a été fournie par l’ASBL Saint-Vincent de Paul. Féminin Plurielles s’est fixé pour objectif d’atteindre la barre des 2500 euros. Pour qu’un maximum d’étudiants précarisés bénéficie de ce joli cadeau de Noël.

Pour participer à cette bonne action, deux solutions. Soit prendre contact avec la plateforme via mail : fémininplurielles.covid19@gmail.com ou leur page Facebook : « Féminin Plurielles ».

Ou faire un don via leetchi et la cagnotte Féminin Plurielles covid19.