Dans le cadre du bicentenaire de la mort de Napoléon, une nouvelle exposition inédite débute ce mercredi au musée du Mémorial de la Bataille de Waterloo. Baptisée “Napoléon : de Waterloo à Sainte-Hélène : la naissance de la légende”, elle retrace, comme son nom l’indique, la vie de Napoléon depuis sa défaite à Waterloo en 1815 jusqu’à sa mort sur l’île de Sainte-Hélène en 1821. L’exposition sera ouverte aux visiteurs jusqu’au 17 octobre prochain.

C’est le commissaire d’exposition David Chanteranne, historien spécialiste de l’Empire et attaché de conservation au musée napoléonien de Brienne-le-Château, qui a organisé ce projet, avec l’aide d’Antoine Charpagne, responsable culturel du Mémorial. “L’idée est d’expliquer le moment entre la fin de la bataille de 1815 et la mort de Napoléon”, explique David Chanteranne. Une centaine de pièces et d’objets authentiques composent l’exposition. Ceux-ci proviennent de grandes institutions et de collections privées, prêtés pour l’occasion. Le Mémorial a également reçu en exclusivité des pièces qui proviennent des Domaines nationaux Français à Sainte-Hélène. “C’est la seule exposition où il y a des pièces directement issues par bateau de Sainte-Hélène, dont la baignoire de Napoléon, une chaussure, une lettre écrite en anglais…”, confie Antoine Charpagne.

Petit rappel historique : Napoléon est envoyé à Sainte-Hélène par les Alliés après sa défaite à Waterloo. Il y vivra en captivité pendant six ans, à rédiger ses mémoires qui reflètent sa vérité, parfois au détriment de la véracité historique des évènements. Il y décède d’un ulcère, transformé en cancer de l’estomac le 5 mai 1821.

© Charlotte Egli
© Charlotte Egli
© Charlotte Egli

Pour y voir plus clair, l’exposition aborde quatre sujets : La période de la bataille de Waterloo à l’exil. Après avoir abdiqué 4 jours après la défaite à Waterloo, les Anglais l’exilent à Sainte-Hélène, au milieu de l’Atlantique Sud. Le second sujet est sur le quotidien de Napoléon à Longwood (Sainte-Hélène), accompagné de quelques Français et de ses domestiques. Les deux derniers sujets sont les thématiques des combats par la plume et l’image et le temps du héros où Napoléon est élevé au statut de figure mythique.

Plusieurs activités et animations sont également prévues tout au long de l’année, dont une table ronde sur le thème “Sainte-Hélène aujourd’hui” le 15 juin, en la présence de Michel Dancoisne-Martineau, consul honoraire de France à Sainte-Hélène. Un grand concours de cavalerie célébrera l’anniversaire de la naissance de Napoléon le 15 août prochain.

Pour voir plus loin, cette exposition est complétée par le Musée de l’Armée à Paris qui retrace quant à lui la mort de l’Empereur en 1821 et le retour des cendres à Paris en 1840.