Brabant wallon Plus de 300 sportifs de 50 ans et plus ont pris du plaisir, hier, au stade Gaston Reiff.

Enéo est présent un peu partout en Wallonie pour aider les seniors à se bouger, à entretenir leurs capacités cognitives et donc à garder le plus longtemps possible une bonne qualité de vie. L’association est active sur deux plans : Enéo proprement dit qui propose des activités culturelles et d’éducation permanente, et Enéo Sport qui organise dans les communes, via des bénévoles, diverses activités sportives.

Et Enéo Sport (www.eneosport.be) est bien implanté en Brabant wallon puisque l’ASBL compte 6 500 membres dans 16communes. Hier, elle organisait une "journée provinciale" dans les installations du stade Gaston Reiff, à Braine-l’Alleud.

Pas tout à fait par hasard : à Braine, on compte pas moins de 1 800 membres qui, chaque semaine, s’adonnent au taï chi, à la marche nordique, au qi gong, au tennis de table, au badminton, au yoga, à la pétanque, au swin golf, à la vie active, au tennis, au vélo…

La journée spéciale de lundi, à laquelle ont participé près de 300 aînés, visait à faire découvrir de nouvelles disciplines. Et Enéo Sport proposait également aux participants un test à l’effort, histoire de se situer au niveau des capacités physiques.

"Environ 80 % des participants sont déjà des adhérents, expliquait sur place David Lafantaisie, le secrétaire régional d’Enéo Brabant wallon. Le nombre de membres est en augmentation et en recruter de nouveaux n’est pas l’objectif principal d’une telle journée. On veut plutôt faire découvrir de nouvelles disciplines parce qu’une bonne partie des seniors se cantonnent à une seule. C’est intéressant aussi pour les volontaires qui essaient quelque chose de nouveau ici, et qui se disent que ce serait bien de proposer ça chez eux. " Enéo Sport se base en effet sur des volontaires désireux de fonder une section dans leur commune et de proposer des sports à prix démocratique pour les seniors. Elle apporte alors un accompagnement pour mettre un comité en place, trouver des animateurs pour les disciplines choisies, etc. Si des comités sont en place dans 16communes, des projets sont en cours de concrétisation dans d’autres comme à Grez-Doiceau.