WAVRE

Elle pourrait être opérationnelle pour la rentrée scolaire 2011

ENSEIGNEMENT Avec le décret inscriptions appliqué en 2007, certains parents d’élèves avaient dû camper plusieurs nuits dans le froid devant les portes de l’établissement secondaire dans lequel ils souhaitaient inscrire leur enfant. Une situation qui avait suscité des réactions indignées à tous les niveaux : parents, professeurs et directeurs d’école et… politiques.

Le ministre régional André Antoine avait ainsi réclamé d’urgence la construction de deux nouveaux établissements secondaires dans la Jeune Province.

Si certains lui avaient emboîté le pas, d’autres – dont faisaient partie certains directeurs d’école – avaient vertement critiqué cette sortie, estimant cette création inutile car il y avait suffisamment de places en Brabant wallon, que seules les écoles renommées avaient été touchées par le phénomène et qu’en créer de nouvelles ne réglerait donc pas le problème.

Un sentiment confirmé par un rapport commandité par le ministre en charge de l’Enseignement, Christian Dupont, auprès du conseil général de concertation pour l’enseignement secondaire.

Selon ce rapport, rendu en janvier 2009, il n’était “ni nécessaire ni opportun de créer des établissements secondaires supplémentaires en Brabant wallon.”

Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts, le décret Lotto a fait couler beaucoup d’encre et a donné des sueurs froides aux enfants sans école et, surtout, les élections régionales et communautaires ont eu lieu. Entraînant un changement de majorité avec l’arrivée d’Écolo.

La Communauté française a désormais revu sa copie : le gouvernement vient en effet d’entériner, ce mardi, la décision de créer une nouvelle école secondaire en Brabant wallon.

“Je me réjouis évidemment de cette décision dont l‘objectif est d’augmenter l’offre de places pour les élèves” , commente André Antoine, qui ne cache pas son enthousiasme. “De cette manière, ils ne devront plus s’expatrier à Bruxelles ou Namur, faute d’avoir trouvé une place en Brabant wallon. La création de cette école permettra aux parents de pouvoir inscrire leurs enfants dans un établissement situé à proximité de leur domicile.”

Le ministre wallon du Budget espère que cette école sera déjà opérationnelle pour la rentrée scolaire 2011, soit dans 21 mois seulement.



© La Dernière Heure 2009