Petit changement dans le paysage politique de Braine-le-Château. Après le renouveau de Waterloo et la nouvelle section qui a vu le jour à Genappe, c'est à présent à Braine-le-Château qu'une nouvelle section de DéFi vient de voir le jour avec, à sa tête, un jeune homme ambitieux: Sébastien Willems (22 ans). "Ne venant pas d’une famille active au sein de la politique, il m’a fallu apprendre et chercher au fur et à mesure quel était le parti qui représentait au mieux mes valeurs, explique-t-il. Ma mère étant dans l’enseignement et mon père indépendant et commercial, mon éducation s’est toujours composée d’une importante dose de libéralisme et de valeurs sociales."

Des valeurs qui l'ont poussé à se tourner vers le groupe DéFi. "Il s'est présenté comme une évidence. Un parti qui prône le libéralisme social ne peut que rassembler la population au lieu de la diviser. Bien que loin d’être le plus grand parti de Belgique, DéFi représente, selon moi, un parti indispensable à notre démocratie. Nous le voyons encore aujourd’hui avec le combat acharné que se livrent les partis dits de "gauche" ou de "droite" qui profitent malheureusement aux partis des extrêmes qui y voient une opportunité grandissante de briser un establishment devenu trop bien installé dans ses bottes de gouvernants." Avec DéFi, Sébastien veut éviter de voir la Belgique sombrer. "Accompagné d’une fierté des partis traditionnels qui ont, selon moi, oublié les notions de responsabilité politique ou de démocratie représentative et non partisane, notre pays tombe dans un trou sans en voir le fond en sachant pertinemment que la chute fera mal. C’est pour ces raisons que j’ai choisi ce parti. DéFi est un parti qui peut créer des ponts entre chacune et chacun. C’est un parti qui peut donner envie d’un avenir belge. C’est un parti responsable."

Du côté de la présidente de la fédération provinciale du Brabant wallon, on se dit satisfait de cette arrivée. "Je suis très heureuse d’accueillir Sébastien. Après le renouveau de Waterloo, la nouvelle section de Genappe, voici venu le temps de Braine-le-Château. Le maillage se forme en Brabant wallon et j’en suis fière. De nombreux sympathisants nous rejoignent, une preuve que notre parti est et restera sincère et véritable", conclut Véronique Vandegoor.

Aujourd'hui, le Collège communal de Braine-le-Château est composé du bourgmestre Alain Fauconnier (Renouveau Communal) et de son équipe à la majorité absolue où l'on retrouve les échevins Nicolas Tamigniau, Francis Brancart, Julie Sacre, Dominique Netens et le président du CPAS, Stéphane Lacroix.