La Nuit des Chœurs va enchanter le domaine de Bois-Seigneur

BOIS-SEIGNEUR-ISAAC Avec la campagne de promotion nationale – près d’un tiers du public franchit la frontière linguistique pour l’occasion – concoctée par les organisateurs, vous n’avez pas pu le rater : ces vendredi et samedi dès 18 h 30, la Nuit des Chœurs sera de retour à Bois-Seigneur-Isaac. Il s’agit de la 11e édition – la troisième à Bois-Seigneur – et pour les initiateurs, l’événement est à présent à maturité.

Une maturité qu’ils décrivent comme une parfaite symbiose entre les prestations musicales offertes, les groupes invités étant tous de renommée internationale, et la magie du concert-promenade au milieu d’un domaine magnifiée par un éclairage étudié.

Le fonctionnement est également parfaitement rôdé : les scènes sont réparties dans tous le domaine, et la rotation est étudiée de manière telle que le public, sur l’ensemble de la soirée, puisse écouter les six groupes invités. Tout le monde est alors prêt pour apprécier le final, au cours duquel toutes les formations se retrouvent pour chanter ensemble, avant un énorme feu d’artifice.

Côté patrimoine, l’événement réunifie pour un soir le domaine composé du château de la famille Snoy, son parc de sept hectares et l’abbaye située de l’autre côté de la chaussée. Les jeux de lumière permettent de mettre en valeur des éléments d’architecture mais aussi des arbres remarquables. Cette année, l’organisation promet un éclairage plus blanc dans certaines zones, pour les sécuriser.

Sur le plan musical, la Nuit des Chœurs évolue et a l’ambition de faire évoluer le public du chant choral. Parce que même s’il est fondamental, il n’y a pas que le classique qui vaut le détour.

Aux côtés des choristes féminines de la Carmina Slovenica et du chœur de l’opéra de Vienne, on retrouvera ce week-end l’ensemble brésilien BR6, qui réussit l’exploit de chanter la bossa nova et la samba a capella, ou encore les Israéliens de Voca People. Et on va même plus loin, vers la pop et le funk : le groupe anglais The Rubettes (Sugar baby love , et bien d’autres tubes) se produira demain et samedi à Bois-Seigneur-Isaac, tout comme les Américains d’Earth Wind and Fire.



© La Dernière Heure 2010