C’était la première fois, depuis le confinement, que les résidents pouvaient bénéficier d’une activité collective de cette ampleur.

Actuellement, 81 résidents vivent à la résidence Closière-Cornet, la maison de repos située à Villers-la-Ville. On le sait, les homes ont vécu des semaines (très) difficile et la commune a proposé cette semaine une parenthèse musicale bienvenue pour les ainés. Le chanteur villersois Norbert Leisen a répondu présent et s’est installé dans le petit parc à l’arrière de la résidence, tandis qu’une bonne partie des pensionnaires s’étaient installés dans la grande salle donnant pour le jardin.

Pour l’occasion, celle-ci avait d’ailleurs été réaménagée. Il faut dire que l’après-midi était exceptionnelle: c’était la première fois, depuis la mise en oeuvre des mesures de confinement à la mi-mars, que les résidents pouvaient à nouveau bénéficier d’une activité collective de cette ampleur. Jusqu’à présent, par précaution, les autres activités étaient organisées en petits groupes de six personnes maximum.

Rude peut-être mais ces mesures - et d’autres restant en vigueur - qui ont été respectées strictement ont permis aux ainés et au personnel de la Closière-Cornet de traverser cette grave crise sanitaire sans qu’un seul cas positif de covid-19 ait été détecté tant au niveau des résidents que des travailleurs.

Et comme tous pouvaient enfin être réunis dans une ambiance musicale et festive, les responsables en ont profité pour offrir des fleurs et fêter les anniversaires de tous ceux qui, contexte sanitaire oblige, n’avaient pas pu être mis à l’honneur depuis le mois de mars.