La plaine de vacances, organisée en partenariat avec l’ISBW, accueille 20 enfants par semaine durant sept semaines d’été. L’accueil est assuré par des animateurs agrées de 7 h à 18 h 30 afin de permettre une plage horaire large pour les parents qui ont des impératifs professionnels durant cette période creuse pour les enfants.

Une attention particulière est apportée à ces bambins qui n’ont pas ou peu connu l’école. Ceci afin de les préparer à une future rentrée en classe accueil. Une équipe de 5 animateurs pour 20 enfants est mise en place tous les 15 jours, ce qui assure une stabilité et un sentiment de sécurité pour l’enfant. Si les animateurs ne sont pas des enseignants, a proprement parlé, ils ont tous suivi une formation et bénéficient d’une expérience dans l’accueil des jeunes enfants. Une coordinatrice veillera au bon déroulement et constituera une personne ressource auprès de l’équipe et des parents.

“La plaine existe depuis 5 ans, moins les deux ans de covid... Elle accueille les jeunes en mettant l’accent sur la création de repères spatiaux, culturels, sur les petits rituels de la vie de tous les jours. Ils sont acteurs de leur journée et décident des activités auxquelles ils veulent participer, ou non”, explique Coralie Ridao, coordinatrice de la plaine. “ Nous mettons également l’accent sur la relation avec les parents, il est essentiel de créer un sentiment de confiance et de sécurité afin qu’ils puissent, ensuite les envoyer sereinement dans de plus grosses structures scolaires”.
© ISBW


“Une demande de la part des parents”

Annie Galban Leclef, Échevine de l’enseignement et des activités extra-scolaires à Ottignies-Louvain-la-Neuve, explique que “le service communal de l’enseignement a détecté une réelle demande de la part des parents concernant l’occupation des plus petits durant les vacances”.

Pour l’Échevine, le respect du rythme de l’enfant à une place prépondérante dans la gestion de l’éducation au niveau de la commune. “ La ville est très attentive au rythme de l’enfant, autant au niveau scolaire qu’extra-scolaire. Les enfants peuvent rester autant de semaines qu’ils le souhaitent durant la période de la plaine”.

Pour Annie Galban Leclef, le pari est réussi : “ C’est une magnifique collaboration que nous avons mis en place avec l’ISBW. Nous avons un bâtiment totalement adapté au bon développement de l’enfant et les retours des parents sont très positifs. Même trois ans après, certains parents témoignent encore de leur expérience au sein de notre plaine”.

La plaine de vacances est ouverte à tout le monde et il reste encore quelques places pour cette édition 2022. N’hésitez donc pas à inscrire vos bambins en visitant le site de l’ISBW.