Pierre Huart compte discuter de la problématique avec ses collègues à la zone de secours.

Lors du conseil de police de cette semaine dans la zone Nivelles-Genappe, Céline Scokaert (PS) a interpellé le collège sur la problématique des feux d’artifice. Actuellement à Nivelles, ils ne sont pas interdits mais il faut demander une autorisation pour jouer les artificiers. Sauf qu’en pratique, et les Aclots l’ont encore constaté lors du dernier réveillon, cela pétarade de partout alors que très peu d’autorisations sont demandées.

Céline Scokaert a fait remarquer que pourtant, 19 accidents graves avaient été recensés ce soir-là en Belgique suite à ces tirs. Sans compter les risques d’incendie, la pollution et les animaux qui sont très effrayés par le bruit des fusées. Pour la conseillère, il faudrait peut-être penser à une interdiction, ou en tout cas réserver l’activité aux professionnels.

L’interdiction n’est pas de la compétence de la zone de police, mais de la commune. Cependant, Pierre Huart estime que ce n’est pas le niveau adéquat pour prendre une décision. Dire non aux feux d’artifice à Nivelles et en voir tirer dans toutes les zones limitrophes ne changera pas grand-chose en termes de nuisances. Comme la zone de secours fixe les règles de sécurité à respecter, le maïeur aclot estime que c’est au sein de cette zone - qui couvre tout le Brabant wallon - qu’il faut évoquer la problématique.

Il a d’ailleurs précisé qu’il soumettrait le point à ses collègues bourgmestres lors du prochain conseil de zone. En espérant, peut-être, une attitude commune et donc une cohérence des règlements. Parce qu’il faut aussi prendre en compte d’autres éléments, comme le commerce des fusées. Faut-il l’interdire pour limiter les tentations pour les particuliers ? Et quelle sera l’attitude des commerçants ?

" Cela mérite réflexion, a conclu Pierre Huart. Une bonne idée, pour une ville comme Nivelles, ce serait de simuler un feu d’artifice avec un mapping sur les bâtiments, la collégiale par exemple. Mais évidemment, ce n’est pas donné… "