Une vingtaine de visiteurs ont été verbalisés durant le week-end à la carrière d'Opprebais, fermée au public à l'exception des plongeurs autorisés. Des patrouilleurs ont constaté la présence illicite d'individus dans l'ancienne carrière d'extraction de quartzite située le long de la rue de la Bruyère, à Opprebais, dans l'entité brabançonne d'Incourt.

Occupé par un grand lac d'eau turquoise d'origine souterraine et propriété de la Société wallonne des eaux (SWDE), le site est utilisé par les plongeurs d'un club local, mais interdit d'accès au grand public.

Vendredi après-midi, les policiers ont interpellé huit personnes, dont deux mineurs, venus manifestement y chercher un peu de fraîcheur.

Samedi après-midi, cinq autres individus ont été verbalisés alors qu'ils se trouvaient au pied d'une falaise.

Deux jeunes gens et un groupe de huit personnes ont également été appréhendés dans l'après-midi de dimanche.