La sœur de Sarah sort du silence et dénonce les attaques qu’elle subit.

Depuis août, la famille Barzotti est touchée par une polémique dont elle se serait bien passée. Début août, Sarah, la cadette, s’est vu saisir ses quatre chiens à son domicile à Céroux-Mousty. Les chiens, vraisemblablement abandonnés et blessés, avaient été récupérés par le refuge Sans Collier, le temps que la bourgmestre de la commune prenne une décision. Début octobre, elle a finalement choisi de restituer sous conditions les bergers malinois à leur propriétaire. Celle-ci est venue les chercher au refuge samedi dernier, juste avant la fermeture.

Mais si la polémique ne devrait concerner que Sarah, c’est toute la famille Barzotti qui en fait les frais. Le lynchage sur les réseaux sociaux frappe également Vanessa, la fille aînée de Claude. Associée au “scandale” des chiens saisis, elle subit des attaques depuis bientôt trois mois. Elle qui a en outre rompu le contact avec sa sœur depuis bien longtemps… “On a parlé de la fille de Barzotti. Pour ceux qui ne savent pas qu’il y en a deux, ça s’est retourné contre moi. Les gens qui me connaissent savent qui je suis et je reçois d’eux un soutien énorme, heureusement”, nous confie la Stéphanoise.

Avec le dernier rebondissement de ce week-end, Vanessa connaît un nouveau déferlement d’attaques contre sa personne et même… contre son commerce. Des appels au boycott de son magasin de vêtements dans le centre de Court-Saint-Étienne ont commencé à tourner sur la toile. Et c’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase : la commerçante a décidé de porter plainte pour diffamation à l’encontre de ces internautes. “J’en ai assez qu’on me lance des méchancetés qui ne devraient pas m’être destinées, poursuit Vanessa. Boycotter, comme ce qu’ils sont en train de faire, ce n’est pas correct. C’est épuisant, moi qui me bats pour faire vivre ma petite boutique. J’ai pas mal craqué car ça fait trois mois que cette histoire revient vers moi. Et aussi vers mon père qui n’a rien à voir. Lui qui a toujours adoré les animaux et qui nous a appris à bien les traiter. Je veux qu’on arrête de m’associer à eux (sa sœur et son petit ami, NdlR). On a le même nom de famille mais ils sont responsables de leurs actes. Je tiens tout de même à remercier toutes ces personnes qui me soutiennent dans cette épreuve.

"Attristée par l'état de ces animaux"

C’est via la presse que Vanessa a appris que sa cadette s’était vu saisir ses chiens, à sa grande surprise. “J’ai été fort étonnée d’elle car je sais qu’elle aime beaucoup les animaux, nous explique-t-elle. On nous a toujours appris à traiter les animaux comme on s’occupe des enfants.

Vanessa Barzotti se dit préoccupée par l'état de santé des chiens de sa soeur. “Ça me blesse... pour les animaux. Ça m’attriste pour eux, de voir leur état."