Le coup d'envoi du projet immobilier Courbevoie a officiellement été donné mardi matin à Louvain-la-Neuve. Il s'agit d'une ensemble résidentiel d'environ 450 logements destinés aux étudiants, aux jeunes actifs, aux familles et aux seniors. 

Ce nouveau quartier, situé entre celui de la Baraque et celui de Lauzelle, permettra de couvrir avec des immeuble la dalle du parking RER mis en service en décembre 2017. Selon les responsables, il s'agit de l'aboutissement d'un travail de dix ans, avec un projet conçu dans une optique de développement durable. Besix Real Estate Development et Thomas & Piron Bâtiment ont symboliquement posé la première pierre de ce projet, qui intègre la réalisation d'un parc de 2 hectares avec plans d'eau? Celui-ci fera le lien avec le quartier de la Baraque et une passerelle sera construite pour relier celui de Lauzelle.

Les rues seront cyclo-piétonnes et 850 emplacements du parking RER situé sous les immeubles sont réservés à l'acquisition pour les futurs habitants. L'implantation des immeubles optimalisera l'exposition des installations solaires de production d'énergie et des toitures végétalisées sont prévues.

La première phase des travaux porte sur une zone de 22.000 mètres carrés. A l'entrée du quartier, une résidence de 13 appartements sera le premier immeuble multirésidentiel de Louvain-la-Neuve à offrir des logements passifs. Sont également programmés dans cette phase un immeuble résidentiel de 65 appartements avec un commerce de proximité et une résidence de 92 logements plutôt destinés aux étudiants. Sont également prévus un bâtiment de 43 appartements qui devrait convenir aux jeunes actifs et une résidence de 36 unités avec des services permettant d'accueillir un public âgé. En ce qui concerne cette résidence, une option d'achat a été concédée à la ville d'Ottignies-Louvain-la-Neuve.

La deuxième phase est en cours d'étude et vise à réaliser trois autres immeubles dont l'un dédié aux bureaux, d'une superficie de 8.500 mètres carrés et pour lequel le permis a déjà été délivré.

La troisième phase comprendra encore deux immeubles supplémentaires.

© lambert