Ville et commerçants réfléchissent à l’extension des terrasses pour les cafés et restaurants

Dans les jours qui viennent, on devrait normalement en savoir plus sur une date et des modalités pratiques quant à la réouverture des cafés et restaurants, après plus de deux mois de fermeture complète des salles et des terrasses. Du côté d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, on planche déjà sur le sujet.

« Nous nous réunissons tous les quinze jours avec les représentants des commerçants pour les accompagner le mieux qu’on peut, confirme l’échevin du commerce, Yves Leroy. Pour les marchés par exemple, nous avions anticipé en réfléchissant à toutes les mesures qui n’étaient pas encore officielles mais qui circulaient et qu’on pouvait attendre logiquement. Cela nous a permis de relancer très vite, et ce fut une réussite. »

En ce qui concerne l’Horeca, comme il est question d’une réouverture et qu’il faudra inévitablement respecter des distances de sécurité qui réduiront les capacités d’accueil des espaces actuels, la Ville s’est demandé s’il n’y avait pas moyen d’étendre les terrasses. Et justement, cette idée a aussi été évoquée par les commerçants lors d’une réunion. La réflexion est donc déjà en cours pour déterminer comment faire.

« Ce n’est pas si simple qu’on pourrait le penser, précise Yves Leroy. Si on étend une terrasse dans une rue piétonne ou sur un trottoir, il faut obtenir des autorisations de la ville, de la police, des pompiers… Parfois, l’espace qui pourrait servir est privé et il faut aussi l’accord du propriétaire. Et si ce sont deux commerces qui sont voisins, il faut un arrangement entre eux. Les autorisations seront données avec bienveillance mais ce sera du cas par cas, et une solidarité de la part des particuliers sera la bienvenue. »