On sait qu’entre la majorité MR aux commandes de la commune de Villers-la-Ville et certains citoyens réclamant publiquement un changement radical de politique pour lutter contre les changements climatiques, il y a eu quelques accrocs ces derniers mois.

Un curieux épisode s’est ajouté ce week-end, avec un communiqué de presse annonçant que des Villersois se sont regroupés autour d’Extinction Rébellion (XR)… et ont convaincu le collège communal de renoncer à organiser son salon du véhicule électrique.

Rappelons qu’en septembre 2019, la majorité avait mis sur pied à la maison communale un salon présentant des voitures, des motos et d’autres véhicules électriques. Une première dans l’air du temps et aux résultats prometteurs, mais il n’y aura pas d’édition cette année.

« Extinction Rébellion a convaincu le collège communal de l’ineptie de cet événement en contradiction avec les enjeux de la mobilité et de l’urgence climatique, indique le communiqué envoyé via une adresse mail utilisé par les activistes d’XR Louvain-la-Neuve. Un plan d’action comparable à celui mené par Extinction Rébellion lors du dernier salon de l’auto au Heysel a ainsi été évité. »

Détaillant pourquoi une administration communale « ne peut pas organiser une foire commerciale sur les véhicules électriques », le courriel comprend également la copie d’une lettre d’XR remerciant le collège communal d’avoir pris conscience de l’urgence climatique…

À prendre manifestement au deuxième degré. Le bourgmestre Burton confirme n’avoir eu aucun contact avec le groupe: le salon du véhicule électrique, annulé uniquement pour des raisons sanitaires, reviendra bien l’an prochain.

V. F.