Brabant wallon Spectacle, expos et concert pour inciter les visiteurs à (re) découvrir le site cistercien.

Il y a quelques années, après les dernières activités de l’automne, l’abbaye de Villers s’endormait doucement jusqu’au printemps, attendant le week-end de Pâques pour attirer à nouveau les visiteurs en masse. Ce n’est plus du tout l’optique de l’ASBL qui gère ce site exceptionnel et l’hiver est désormais une saison touristique comme les autres.

La preuve, l’exposition des photos de la photographe russe Elena Shumilova, qui a déjà attiré plus de 1 000 personnes, reste accessible jusqu’au 8 janvier. Mais il y a d’autres activités au programme de cette fin d’année. Ainsi, le 7 décembre à 20 h dans la cave romane, le chanteur d’opéra Georges Trezegnies présentera "Le Voyage d’hiver" de Franz Schubert. C’est un concert inhabituel : il s’agira d’un "opéra-lied" traduit en français en respectant le principe des lieds, où chaque note doit être en harmonie avec le texte. Une animation visuelle sur écran aide le spectateur à comprendre l’œuvre.

À partir du 19 décembre et jusqu’à la fin du mois de mars, l’abbaye accueillera également une exposition consacrée aux templiers. Un sujet qui passionne et qui fait encore couler beaucoup d’encre, notamment lorsqu’on évoque le fameux trésor… L’expo - conçue à l’abbaye de Stavelot - sera composée de panneaux didactiques mais aussi d’objets prêtés par une association, et son but est d’aider les curieux à démêler ce qui relève du mythe et ce qui est réel. Elle sera ouverte au grand public mais aussi aux groupes scolaires et un dossier pédagogique est en cours d’élaboration.

Puis, pour la troisième année consécutive, le site cistercien accueillera pour la fin de l’année la compagnie équestre Tempo d’Eole. Du 21 au 28 décembre, la troupe présentera son nouveau spectacle intitulé "La Ville bleue" sous un chapiteau chauffé. Il s’agira de mêler arts équestres, voltige, dressage, acrobatie… et poésie.