Le 23 juin 2019, la police a été appelée dans une maison d’Ottignies, pour un différend familial. À leur arrivée, ils ont vu une dame qui avait du sang sur le visage et qui pleurait. Une plaie au cuir chevelu a nécessité par la suite des points de suture. Dans la maison, il y avait deux hommes manifestement ivres : il s’agissait du chanteur Claude Barzotti et du compagnon de sa fille, celle-ci étant la victime.

Vu le contexte alcoolisé de cette bagarre, les circonstances ne sont pas tout à fait claires. Il semble que la fille du chanteur ait eu des mots d’abord avec son compagnon, qui lui reprochait de ne pas avoir nettoyé la cuisine. Claude Barzotti était alors à l’extérieur de la maison et sa fille lui a demandé d’intervenir, mais il a plutôt pris le parti de son beau-fils et des coups sont partis.

Avec une bouteille, comme le laissent penser les blessures de la victime ? "Je ne sais plus", a-t-elle affirmé devant le tribunal. Où elle était aussi poursuivie pour avoir donné des coups, alors qu’elle clamait s’être juste défendue. La justice lui donne raison : le jugement rendu vendredi l’acquitte de toutes les préventions qui étaient mises à sa charge.

Le compagnon de la demoiselle s’en tire avec une suspension probatoire du prononcé et devra suivre une formation pour mieux gérer son agressivité. Le célèbre chanteur, lui, obtient une peine de probation autonome dont les principales conditions seront de ne plus consommer d’alcool et de se prêter à un suivi psychologique régulier.