Le recueil d’aquarelles de Benoit Roels invite à la découverte de l’entité

ORP-JAUCHE Rarement le Moulin Bernar d’Orp-le-Grand aura-t-il vu défiler autant de monde que le week-end passé. Il faut dire que l’endroit avait été choisi par Benoit Roels pour y présenter officiellement son dernier ouvrage en date : Orp-Jauche, mon village , une sorte de carnet de voyage de la commune.

“Tout est parti d’une exposition d’aquarelles réalisées pour un premier carnet de voyage où le bourgmestre Hugues Ghenne m’avait complimenté , se souvient Benoit Roels. Je lui avais répondu en souriant que s’il voulait un ouvrage du même style sur Orp-Jauche, il n’avait qu’à me faire signe. Trois mois plus tard, il me recontactait…”

Le projet était lancé. L’auteur, habitant Orp-le-Grand, est donc parti faire le tour de l’entité, carnet de croquis et appareil photo à la main.

Son objectif : présenter les lieux remarquables des différents villages, qu’il s’agisse de patrimoine religieux, de fermes, de paysages, de coins particuliers…

“Mais ne prévoir que des aquarelles n’aurait pas suffi , a d’emblée pensé Benoit Roels. Il me fallait des textes pour présenter et décrire les sites. Mon choix s’est porté sur les écrits de Pierre Genotte (NDLR : président de l’Office du Tourisme et spécialiste de l’histoire locale) pour leur richesse, les détails qu’ils contenaient… Il m’a permis de prendre ce que je voulais, refusant toutefois d’être renseigné comme coauteur du livre.”

Au final, ce carnet de voyage remplit parfaitement son rôle : inciter les lecteurs à sortir à la découverte de la commune et de nombre de ses attraits.

Un parcours libre même si, au sein du recueil, se trouve également un questionnaire. “Nous voulions viser le grand public et les familles , précise Benoit Roels. L’idée est donc venue d’ajouter une dimension rallye : des questions sont posées à divers endroits, les réponses se trouvant sur place.”

Les réponses sont attendues à l’Office du Tourisme… où est également vendu, pour le prix de 15 €, cet Orp-Jauche, mon village de fort belle facture.



© La Dernière Heure 2012