Les verts ont fait leur choix. Xavier Dubois sera maïeur à la place de Laurence Smets

L’ère socialiste prendra-t-elle fin à Walhain ? Avec sa chute enregistrée dimanche (- 7 %), la bourgmestre Laurence Smets (Wal-1) devrait céder les rênes de l’entité à Xavier Dubois (Avenir communal). À 35 ans, papa de deux enfants et chef de cabinet adjoint du ministre de l’Agriculture, René Collin (CDH), le voilà qui serait propulsé bourgmestre avec 743 voix de préférence.

Avenir communal et Ecolo se sont en effet revus hier soir afin de sceller officiellement un pacte commun. Mais aucune décision définitive n’aurait été prise.

Si Ecolo s’associait avec Avenir communal, ces derniers décrocheraient le fauteuil de bourgmestre et Ecolo quelques échevinats.

Laurence Smets serait la deuxième bourgmestre à essuyer une défaite en Brabant wallon, après André Antoine à Perwez. Et peu d’observateurs avaient parié sur ce scénario.

Dans l’opposition depuis 2012, Avenir communal avait, depuis plusieurs mois, mijoté un plan qui reposait sur deux grands piliers : une campagne très active et dynamique, et recruter des figures symboliques de la commune comme Francis Sprimont, ancien président du club de foot, et Raymond Flahaut, président du CPAS qui avait décidé de tourner le dos au PS.

Ecolo a surfé sur la vague verte pour améliorer son score (+ 4 %) et obtenir une chaise de plus au conseil. De son côté, Laurence Smets s’est dite “fière” de la campagne effectuée. “Nous restons le premier groupe politique de la commune. C’est le résultat d’une belle campagne basée sur des idées fortes, des convictions et des débats de fond. Personnellement, je suis flattée de mon score obtenu (NdlR : 970 voix) et continuerai à représenter les citoyens au conseil quoi qu’il advienne.”