La gare de Waterloo fait partie de celles qui verront leur guichet physique supprimé d’ici la fin de l’année 2021. Ses horaires seront déjà diminués dès le 1er mars prochain. Cette étape transitoire maintiendra le guichet de la gare ouvert le lundi, jeudi et vendredi de 6h15 à 13h30.

La nouvelle gare de Waterloo vient pourtant à peine d’être construite afin de remplacer l’ancienne, démolie samedi dernier car cette dernière se trouvait sur le tracé du RER. Située 50 mètres plus loin, la nouvelle gare a été inaugurée le 19 décembre 2020. Mais alors, pourquoi la SNCB a-t-elle fait le choix de placer un guichet physique dans cette nouvelle gare si c’est pour finalement le supprimer ? Selon Vincent Bayer, ce guichet est tout à fait modulable. "Nous pouvons le déplacer ou encore l’utiliser lors d’évènements ou gros rassemblements", explique-t-il. Il justifie ce choix car Waterloo est une gare de la ligne du RER. "La plupart des gens qui l’emprunte sont des navetteurs qui ont un abonnement scolaire ou qui vont travailler." Pour lui, la gare doit avant tout s’adapter la réalité des navetteurs qui l’empruntent, être fonctionnelle et confortable.

La SNCB justifie la décision de supprimer 44 sur 135 guichets physiques par l’évolution de la digitalisation de son entreprise. Elle souhaite pousser ses navetteurs à utiliser l’application, le site internet et les automates pour acheter leur ticket de train. Elle s’appuie sur des chiffres d’inactivité qui vont jusqu’à 92% de temps des guichets physiques. La SNCB assure dans son communiqué que la fermeture des guichets sera réalisée à 100% par des départs naturels.