Waterloo - Braine l'Alleud La grogne semble se généraliser au sein des services de secours de la région !

Il y a quelques semaines, les pompiers de Wavre manifestaient leur mécontentement face à leurs conditions de travail et au manque d’effectifs auquel les hommes du feu sont quotidiennement confrontés. Dimanche, c’était au tour de leurs collègues brainois de déplorer cette situation intenable et voilà qu’hier, ce sont les hommes du feu de Tubize qui ont mené une petite action symbolique en brûlant des palettes devant la caserne.

Il semblerait que la grogne gagne petit à petit toutes les casernes brabançonnes wallonnes. Pour ce qui est de Tubize, comme pour Braine et Wavre, c’est le manque d’effectifs qui est pointé du doigt. Il faut dire que certaines nuits, ils ne sont parfois que deux pour assurer la sécurité des habitants ! "On doit compter sur des renforts de Braine-l’Alleud ou de Nivelles en cas de besoin mais ils ne sont pas nombreux non plus. Et en plus, il leur faut du temps pour arriver jusqu’à Tubize. Il faut sensibiliser la population à cette situation qui n’est pas tenable, en espérant un effort au niveau politique", explique un pompier tubizien.

Pour rappel, il y a quelques mois, la caserne de Tubize, située en zone inondable, avait été fermée pour être remise aux normes… incendie ! Lors du dernier conseil communal, Michel Januth, le bourgmestre de la cité du Betchard, annonçait le projet de construction d’une nouvelle caserne sur un terrain jouxtant le commissariat de police à Tubize. En attendant, c’est l’ensemble des pompiers brabançons wallons qui crient leur désarroi, eux qui, quotidiennement, mettent leur vie en danger pour en sauver !