Retrouver une vie culturelle tout en respectant les règles de distanciation, soutenir les artistes professionnels waterlootois et brabançons wallons, animer Waterloo durant un été où bon nombre de personnes sont restées à domicile. Tels étaient les objectifs de l’opération "Place aux artistes", initiée par l’échevin de la Culture Yves Vander Cruysen, avec le soutien du député provincial Tanguy Stuckens.

Satisfactions multiples


À l’heure du bilan, ils ne peuvent que se réjouir. D’abord par la collaboration active des principaux acteurs culturels waterlootois, du Centre culturel au Musée Wellington, en passant par le Syndicat d’initiative de Waterloo, les Écuries, la bibliothèque communale ou CinéWa. Ensuite, par l’intérêt du public. Plus de 2000 spectateurs ont été recensés… malgré des jauges très strictes. Enfin, par la diversité des spectacles, pas moins de 25, et le talent des artistes. "Bon nombre de ceux-ci se sont révélés, parfois aux yeux de leurs propres voisins", commente l’échevin.

Pas de vacances pour la Culture


Une chose est sûre : il y aura, l’été prochain, de nouvelles activités culturelles, en plein air, dans Waterloo. C’est ce qu’a demandé Yves Vander Cruysen au Centre culturel. Même si elles n’auront pas l’ampleur de cette année. "Mais cette Place aux artistes a prouvé qu’il y avait un réel souhait d’avoir, une ou deux fois par mois, une activité culturelle en Morne Plaine, durant ce que l’on appelle la trêve estivale."