“Nous leur demandons une matinée par semaine, de septembre à juin pour accompagner un enfant ayant des besoins spécifiques en classe maternelle et primaire” explique Nathalie Koldrasinski, la coordinatrice générale de l’asbl.

La mission de Roméo consiste à soutenir l’inclusion des enfants atteints de troubles de l’apprentissage (dyscalculie, dyspraxie, dysphasie, etc.) ou d’un handicap léger (épilepsie, autisme, retard du développement, etc.), grâce à la présence d’un accompagnateur qui guide l’enfant dans ses apprentissages. Le principe est d’accompagner l’enfant, mais également de mettre en place des adaptations et stratégies afin d’aider l’enseignant et les parents.

“Nous ne demandons pas de formation spécifique, mais de belles qualités humaines : amour des enfants, patience, discrétion, écoute, capacité de collaboration, capacité d’adaptation, ouverture à la différence et créativité. Nous offrons la supervision et la formation” insiste la coordinatrice.

Plus d’informations et inscriptions sur le site de l’asbl Romeo.