Notre Village organise la 9e édition du festival Reg’Arts du 4 au 13 octobre.

Lancé en 2003, le festival Reg’Arts revient tous les deux ans pour mettre en lumière le travail artistique des bénéficiaires de Notre Village, le nouveau nom du Village n°1 (lire ci-contre). Au fil du temps, l’événement s’est développé : aujourd’hui, d’autres institutions participent et les initiateurs veulent s’ouvrir au maximum au grand public.

L’idée est de faire découvrir de véritables talents, et de se servir de ce festival comme une véritable plateforme de rencontres et d’échanges afin de renforcer les collaborations avec d’autres institutions. Reg’Arts, c’est aussi un véritable projet mobilisateur pour Notre Village, avec la participation des bénéficiaires, du personnel, des anciens qui reviennent donner un coup de main, des bénévoles, des voisins même.

Concrètement, la soirée de lancement aura lieu ce vendredi 4 octobre, à partir de 17 h 30. L’occasion de procéder au vernissage des différentes expositions (peintures, sculptures…) et d’écouter plusieurs concerts. Car c’est aussi une caractéristique de ce festival d’arts différenciés : il y a également de la musique, des spectacles théâtraux, de la poésie…

C’est ce dont se rendront compte les visiteurs venus d’une série d’écoles de la région, du lundi 7 au vendredi 11 octobre. De la 3e primaire à la rhéto, ils seront une centaine chaque jour à passer la matinée parmi les œuvres exposées, avant d’assister l’après-midi aux spectacles variés des institutions participantes.

Puis viendra le grand week-end des 12 et 13 octobre, avec une ouverture maximale de l’institution au grand public. Le Village (www.vivreauvillage1.be) servira de lieu de départ pour des marches le dimanche, une soirée cabaret parrainée par le pianiste Charles Loos sera organisée le samedi, et un défilé de mode présentera toute la créativité des bénéficiaires. Il y aura aussi sur place des châteaux gonflables, des repas, des animations pour les enfants, des spectacles de rue, des projections de films, de petits concerts…

Un nouveau nom pour marquer la différence

Certains auront sans doute du mal à s’habituer mais on ne dit plus "Village n°1" depuis quelques mois. Un changement de nom et de logo a été opéré, notamment parce que l’ancienne appellation continuait à renvoyer aux temps de l’ère Jean Wauters. Les responsables ne veulent pas effacer l’histoire, mais insuffler un nouveau dynamisme.

Ils ont dès lors opté pour l’appellation "Notre Village", plus simple et qui donne l’idée qu’il s’agit du village de tout le monde.

Pour le logo, le choix n’a pas été de faire appel à une société spécialisée mais de le travailler en interne, avec les résidents. Pas de police de caractères hyper stricte, pas de forme abstraite mais un nom souligné et traversé par deux traits verts. "Il n’est pas parfait, il est différent : donc c’est le message qui est parfait", sourit-on à Ophain.