Waterloo - Braine l'Alleud Une promenade thématique le 5 mai à Braine, et un nouveau fascicule du cercle d’histoire.

Lorsqu’on parle patrimoine et histoire à Braine-l’Alleud, on pense sans doute en premier lieu à la bataille de 1815 (oui, oui, celle dite de Waterloo !) ou à certains bâtiments comme l’église Sainte-Étienne. Mais pas forcément aux industries alors qu’elles font pleinement partie du passé brainois. C’est ce qui sera expliqué le 5 mai prochain à 14 h, à l’occasion d’une promenade qui sera organisée pour découvrir les traces des briqueteries.

Elle est proposée par la commune à l’occasion du 50e anniversaire de la paroisse Saint-Sébastien, et permettra de découvrir l’histoire des quartiers de l’est de la ville, dont le développement urbanistique a été fortement influencé par l’arrivée du chemin de fer et le Hameau du Lion à la fin du XIXe.

Le rapport avec les briqueteries ? "La construction des maisons, des écoles, des cafés, des restaurants était toujours préalablement associée à la fabrication de briques réalisées sur place ou fournies par les briqueteries qui se trouvaient à proximité", expliquent les organisateurs.

Il reste d’ailleurs, entre la chaussée Reine Astrid et la rue des Pâquerettes, une "rue de la Briqueterie" qui fait référence à l’établissement qu’exploitait Fernand Lacroix. Durant ces trois kilomètres de promenade, les curieux apprendront diverses anecdotes. Ainsi, jusqu’au début du XXe siècle, le collège échevinal brainois, lorsqu’il autorisait une construction, autorisait les particuliers à établir une briqueterie sur place durant un an.

Lors de la balade, le Cercle d’histoire et de généalogie de Braine-l’Alleud présentera un fascicule spécialement réalisé sur les briqueteries brainoises.

Attention, les places pour la promenade étant limitées, la réservation est obligatoire par mail, à l’adresse alain.lacroix@skynet.be.