Waterloo - Braine l'Alleud Poursuivi pour vol avec violence après une soirée arrosée en janvier dernier.

Ce n’est pas une prévention anodine qui valait à Quentin, un habitant de Rhode-Saint-Genèse, de se retrouver sur le banc des prévenus du tribunal correctionnel. Il était en effet poursuivi pour un vol avec violence, commis en bande et la nuit, le 13 janvier dernier dans le centre de Waterloo. Ce qui lui a valu aussi une nuit en cellule au siège de la police locale.

En réalité, le vol en question est le vol d’une… cannette de bière. C’était sur le parvis de l’église, lors d’une soirée manifestement festive. Deux jeunes gens et une fille étaient assis et buvaient de la bière lorsque le prévenu s’est approché d’eux.

"Au début, c’était une plaisanterie, a-t-il affirmé devant le tribunal. J’ai vu un des jeunes avec une cannette et je lui dis ‘Ah, merci, tu m’as pris une bière.’ Il m’a répondu de dégager, d’une manière agressive. C’est vrai que j’ai porté le premier coup, je n’aurais pas dû. Si j’avais été sobre, je n’aurais jamais fait cela…"

Des circonstances particulières, mais la prévention reste établie et le ministère public a suggéré une peine de travail pour éviter une inscription dans le casier judiciaire du jeune homme.

Le tribunal, dans son jugement, suit la suggestion : il inflige au prévenu une peine de 150 heures de travail, qu’il a tout intérêt à prester. En cas d’inexécution, elle sera remplacée par une peine de prison ferme de dix mois.