Les travailleurs ont appris les intentions de la direction hier en fin d’après-midi.

Il y a quelques mois déjà que les travailleurs du groupe Carimat, qui vend des matériaux de construction dans le zoning de Wauthier-Braine, sont inquiets pour leur avenir. Une réunion organisée hier en fin d’après-midi a mis fin au suspense et ce n’est pas une bonne nouvelle qui a été annoncée : on se dirige vers une faillite.

La société a en effet annoncé au personnel convoqué à 17 h dans l’entreprise que le groupe allait faire aveu de faillite ce mardi au tribunal de l’entreprise, à Nivelles. Pas tout le groupe en réalité : Carimat Group, lui, ne sera pas concerné. Mais toutes les autres divisions, notamment celle qui est spécialisée dans les verrières et les coupoles, le sont.

Avec une subtilité encore : lorsque l’on passe dans le zoning de Wauthier-Braine, on voit également un grand site "Carimat Béton" implanté au milieu des autres sites Carimat. Lui non plus n’est pas impacté par l’annonce de lundi, pour la bonne raison qu’il n’appartient plus au groupe : la division, qui compte une trentaine de travailleurs, a été revendue au groupe Inter Béton.

Les travailleurs n’ont pas manqué de remarquer, et certains en ont été plus que déçus, que ce n’était pas le patron lui-même qui est venu les informer lundi, mais sa fille. Cette dernière a expliqué que son père était souffrant mais les membres du personnel, qui avaient pas mal de questions à poser, n’ont pas reçu de réponses… "On nous a dit que c’était fini, et voilà", râlait un travailleur en sortant de la réunion.

Il n’y a pas de délégation syndicale chez Carimat : la société familiale comprend plusieurs unités qui ne dépassent pas le seuil établi par la loi pour instaurer une telle délégation.

Philippe Lescot, le permanent régional CSC Transcom, a tout de même assisté à la réunion. "Apparemment, il n’y avait pas d’arrangements informels dans cette société : on parle même d’argent prêté de la main à la main par le personnel au patron, glisse-t-il. On se pose pas mal de questions…"