Beau geste de solidarité de la distillerie de la Ferme de Mont-Saint-Jean.

Depuis plusieurs semaines, il est presque impossible de trouver du gel désinfectant. Si pour les particuliers, c’est moins problématique, pour le monde médical, ça l’est beaucoup plus. Face à cette situation, la distillerie waterlootoise de la Ferme de Mont-Saint-Jean, qui, soit dit en passant, est la plus petite de Belgique, a décidé d’apporter sa contribution. "Tout est parti d’une phrase de ma maman qui s’occupe d’une pharmacie, explique Edward Martin, à la tête de la distillerie. Elle m’a demandé si je pouvais lui fournir de l’alcool pour faire du gel désinfectant car ils sont complètement à court. Je ne savais même pas que c’était à ce point-là."

N’écoutant que son cœur, Edward Martin a trouvé une solution pour participer, à sa manière, à cet élan de solidarité. "On a demandé au ministre si on pouvait supprimer les accises et les taxes sur la vente d’alcool pour pouvoir vendre directement aux pharmacies et aux hôpitaux, ce qui a été accepté." Suite à cette bonne nouvelle, Edward Martin a donc décidé de sacrifier une partie de son futur whisky pour en faire… du gel désinfectant. "Cela fait trois ans que je travaillais dessus et j’ai donc décidé d’en détruire une partie pour participer à la solidarité. L’alcool qui est vendu l’est au prix coûtant et il faut avouer que c’est une certaine perte pour nous car derrière, il y a de l’administratif à régler car il faut faire une fiche-client pour chaque pharmacie. Maintenant, je n’ai pas de regrets car il faut lutter contre ce virus et en plus, la demande est importante", conclut Edward Martin qui met donc quelque 200 litres d’alcool à disposition des pharmacies, cet alcool qui aurait dû être dégusté en tant que whisky…