Une centaine de bénévoles s’activaient mercredi à mettre 40.000 masques sous enveloppe

Le bourgmestre Vincent Scourneau s’y était engagé, et la promesse a été tenue: pour le 1er mai, et donc pour le début du déconfinement progressif annoncé à partir du 4 mai, tous les Brainois disposeront d’un masque réutilisable de qualité. La commune de Braine-l’Alleud avait pour cela passé un marché public remporté par deux sociétés françaises, et le maïeur brainois s’est rendu en personne dans les locaux d’une de ces entreprises, mercredi, avec une camionnette communale, pour aller chercher le stock brainois.

Il est rentré à Braine aux alentours de 16h30, avec des caisses contenant les 40.000 masques commandés. Des protections en tissu respectant une norme AFNOR exigeante, et approuvée par le ministère français des armées.

Et si la norme a été vérifiée par l’armée en France, c’est aussi une organisation pratiquement militaire qui a été mise sur pied à Braine, depuis quelques jours. Mercredi, à l’arrivée de la camionnette au complexe sportif, une centaine de bénévoles attendaient. Des tables avaient été disposées pour respecter les distances sociales, mais aussi en tenant compte de chaque rue de la commune.

© Fifi

Les bénévoles disposaient d’enveloppes nominatives pour chaque habitant âgé de plus de 3 ans. Un courrier précisant les conditions d’utilisation des masques avait déjà été placé dans les enveloppes, et il suffisait donc d’y glisser les masques et de celer le tout. S’agissant de servir 40.000 habitants, les bénévoles s’attendaient tout de même à y passer une partie de la nuit. Une bonne partie sont des travailleurs de la commune qui se sont portés volontaires, mais il y avait aussi de simples particuliers.

© Fifi

Quant à la distribution, elle sera tout aussi systématique: jeudi, en une seule journée, les ouvriers du service communal des travaux parcourront l’ensemble des rues de la commune, pour glisser ces enveloppes dans les boites aux lettres.