Il y a deux semaines, en scrutant son fil d’actualité sur Facebook, Suzanne Grauer, une Waterlootoise, est tombée sur un post publié par du personnel médical à la recherche d’un peu de solidarité. "Ça m’a frappée parce que je me rappelle qu’au premier confinement, il y avait eu beaucoup de personnes qui cuisinaient pour les soignants."

Elle a alors décidé de lancer un appel sur la page des habitants de Waterloo pour apporter de la nourriture aux hôpitaux de Bruxelles et de Braine-l’Alleud. Elle a vite été inondée de réponses positives. "J’ai réceptionné des centaines de cookies, gâteaux, friandises que j’ai immédiatement apportés à l’hôpital." Parmi ces sucreries se trouvent aussi des dessins et des mots d’enfants qui soutiennent les soignants.

Elle souhaite que ce genre de mouvement s’étende pour que les citoyens montrent qu’ils restent solidaires durant ce second confinement car la crise n’est pas terminée. "À Braine, je suis allée livrer aux urgences, soins intensifs et salles Covid. Quand je suis arrivée, ils étaient déjà débordés, c’était un défilé d’ambulances." La Waterlootoise ne manque pas d’envoyer un compte rendu à ceux qui ont donné de leur temps.

Pour rejoindre cette action à Waterloo et Braine-l’Alleud, il suffit de contacter Suzanne Grauer sur Facebook ou par mail (grauers@mac.com). "Personnellement, je continuerai tant que c’est nécessaire. Tant que nos infirmiers, notre personnel soignant, nos médecins, sont en train de se battre pour nos vies."