La commune a été avertie lundi matin qu'une éducatrice travaillant avec ces élèves avait été testée positive au nouveau coronavirus ce week-end. La commune a dès lors fermé ces classes et a averti les parents de la situation. Ce sont environ 200 élèves qui sont concernés. 
"Nous sommes conscients que c'est une situation délicate mais nous n'avions pas connaissance que cette éducatrice devait se faire tester ce week-end. Nous avons seulement été avertis ce lundi matin que le test était positif et comme elle travaillait avec l'ensemble des élèves de maternelle, ces classes seront fermées. 
Un agent communal est chargé d'appeler chaque parent pour expliquer ce qu'il se passe. Nous sommes aussi en train de nous renseigner sur la durée de la quarantaine à appliquer, puisqu'on devrait passer de 14 à 7 jours à partir du 1er octobre", indique la bourgmestre de Waterloo, Florence Reuter.