Un Bruxellois récidiviste cherchait des ordinateurs dans les voitures en stationnement

Du mois d’août jusqu’en octobre 2019, une véritable épidémie de vols dans les voitures a été constatée sur les parkings de restaurants et de centres sportifs des communes à la réputation aisées en Brabant wallon: Waterloo, Lasne, La Hulpe, Rixensart, Braine-l’Alleud, Louvain-la-Neuve, Wavre…

Il y en avait tellement que la police waterlootoise a pris l’initiative de faire appel aux forces spéciales pour assurer une surveillance discrète et efficace dans certains points sensibles. C’est comme cela que Farage A., un habitant d’Ixelles né en 1991, a été intercepté. Il opérait en compagnie de sa compagne, Ebru A., chargée de faire le guet pendant qu’il cassait les vitres des voitures et fouillait les coffres.

Ils « travaillaient » extrêmement rapidement, puis quittaient les lieux à bord de voitures de location. En deux mois, pas moins de 37 faits ont pu être attribué à ce duo, et il y a sans doute eu d’autres. Le butin était principalement composé d’ordinateurs portables, d’iPad, de GSM et de quelques appareils photos que les propriétaires, mangeant un bout en rentrant du boulot, avaient placé dans leur coffre en pensant qu’ils étaient à l’abri.

Farage A. est loin d’être un inconnu de la justice. Niant une bonne partie des faits alors que sa compagne était en aveu, il a déjà été condamné à de multiples reprises et était en libération conditionnelle l’été dernier.

Le tribunal lui a infligé lundi une peine de quatre ans de prison ferme. Sa compagne écope de deux ans de prison avec sursis.