Les flammes ont fait fondre un châssis et des fumées se sont répandues dans l’institution

Les résidents du Vignoble, la maison de repos gérée par le CPAS de Braine-l’Alleud, ont connu une matinée dominicale agitée. Peu après 8 h, un feu s’est déclarée dans une poubelle extérieure et les flammes ont fait fondre un châssis en PVC. De la fumée s’est dès lors répandue dans la maison de repos, au deuxième et au troisième étage.

Il n’y a pas de blessés sérieux mais huit personnes ont été incommodées par ces fumées. Deux ont été emmenées à l’hôpital de Braine-l’Alleud, dont une qui était sujette à des nausées. Il s’agissait donc de réaliser un examen plus approfondi à propos d’une éventuelle intoxication. Après examen, elles sont rentrées à la résidence sur l'heure du midi. Les six autres personnes qui ont respiré les fumées ont pu être examinées sur place et n’ont pas dû faire l’objet d’un transfert vers l’hôpital.

Compte tenu de la nature de l’institution, les secours sont intervenus en force et plusieurs casernes de pompiers ont été mobilisées. Une quarantaine de résidents de l’aile concernée ont été évacués dans une autre partie du Vignoble, avec toutes les précautions de rigueur vu la crise sanitaire en cours.

Quant au feu lui-même, il a été très rapidement maitrisé. La police s’est également rendue sur place et enquêtera pour déterminer s’il s’agit d’un accident ou d’un acte volontaire. Des réparations devraient intervenir dans les prochaines heures et l’incident n’empêchera pas l’organisation des visites programmées dimanche après-midi.