Le site de la Drève Richelle continue sa mutation à Waterloo. La troisième et dernière phase du projet, côté chaussée de Tervuren, a été entamée l’été dernier et le chantier devient plus concret. Le bâtiment de l’ancien Brico a été rasé et les travaux de terrassement ont démarré sur cette partie du site. Après le relifting du Carrefour, la construction de nouveaux bâtiments et de nouveaux espaces Horeca , cette nouvelle phase prévoit la construction de nouvelles surfaces commerciales d’une superficie de 6 000 m², ainsi qu’une vingtaine de logements.

Cette dernière phase a été revue à la baisse par rapport aux plans initiaux. Il était d’abord question de créer un shopping center mais le propriétaire a revu ses plans, à la demande de la commune. “ On propose aujourd’hui un projet à l’échelle de Waterloo et en adéquation avec son époque , estime Gilles Bourgoignie, responsable du développement de Redevco. La dernière phase est passée de 15 000 m² à 6 000 m² pour un total de 23 000 m². Le site en 2010 comptait 22 000 m², cela illustre assez bien que la requalification à la hausse du site se fait par la qualité commerciale des nouvelles enseignes plutôt que par la quantité des m² quasi inchangés .”

Concrètement, six cellules commerciales seront créées dans ce nouveau complexe. La plus grande de 1 850 m² sera dédiée à Intersport, qui devrait répondre à une demande depuis la disparition de SportsDirect sur le site du Bix. S'installeront également l'enseigne 4Murs, spécialisée dans la décoration de la maison ; un magasin multimarques Ville Neuve ; une extension du Brico ; une agence ING ; et un parc à trampolines pour enfants. L’agence de voyages Tui et le service de nettoyage à sec resteront sur place. Enfin, une placette sera créée au cœur du projet, où on prévoit un pavillon d’une centaine de m² pour un établissement Horeca.

Les premiers commerces prêts à l'automne 2022

Le propriétaire espère livrer les surfaces au mois d’août 2022, afin que les commerces puissent ouvrir en novembre. Le parking proposera un total de 710 places pour l’ensemble du site, de quoi absorber une partie des besoins de stationnement du centre-ville.

Notons enfin qu’une partie résidentielle est prévue dans une phase ultérieure. Le projet n’est pas encore arrêté mais il sera constitué d’une vingtaine d’appartements, du côté de la chaussée de Tervueren.