Waterloo - Braine l'Alleud Une journée pour impliquer les citoyens dans la lutte contre les cambriolages.

Comme d’autres zones vendredi, la police brainoise fera en fin de semaine le pari d’un "jour sans". Une campagne fédérale, en réalité, qui voudrait un jour sans cambriolage alors que près de 150 faits du genre sont enregistrés quotidiennement en Belgique. Au-delà du pari pratiquement impossible, ce "jour sans" est surtout une occasion de sensibiliser la population aux risques, et de prôner les bons réflexes pour décourager les voleurs.

L’idée est que chacun peut jouer un rôle dans la prévention : les voleurs cherchent la facilité et ils n’ont pas envie de mettre un quart d’heure à forcer une voie d’accès à une habitation en étant visibles et en prenant le risque d’être repérés. Aux citoyens de sécuriser, éclairer, ne pas laisser des coins sombres dans leur propriété…

La zone de police brainoise en profite pour rappeler qu’elle peut faire des diagnostics préventifs gratuits dans les habitations. Et la commune de Braine-l’Alleud, à certaines conditions, octroie des primes pour la sécurisation des logements, tant pour les propriétaires que pour les locataires.

D’autres mesures sont également prises comme l’instauration de Partenariats locaux de prévention (PLP), ou encore la surveillance des habitations à la demande des occupants lorsque ceux-ci s’absentent pour une longue durée, que ce soit pour des vacances ou une hospitalisation, par exemple.