Waterloo - Braine l'Alleud Les gérants ont décidé de remplacer les produits de la marque dès ce vendredi.

Les réactions fusent de toutes parts ces derniers jours au sujet de la dernière publicité de Bicky Burger. On y voit un homme frapper sa femme sous prétexte qu’elle ne lui a pas apporté de burger de la marque Bicky. Alors que des centaines de plaintes de citoyens et de personnalités politiques sont déjà parvenues au Jury d’éthique publicitaire, certains frituristes ont décidé de réagir de manière plus radicale à cette nouvelle polémique suscitée par la marque.

C’est le cas des gérants de M&M Comme à la maison, dans le centre de Braine-l’Alleud. Choqué par cette pub, le couple a fait le choix de bannir la marque de son snack et l’a annoncé ce jeudi sur sa page Facebook. Il espère ainsi pousser d’autres friteries à faire de même. " C’est irrespectueux pour les femmes , lance Antonetta Ganino, la gérante. Ça ne devrait plus exister ". Elle est rejointe par son conjoint Domenico Monachino. " C’est un peu scandaleux, ils ont été trop loin, déplore-t-il . Je comprends qu’ils veulent marquer les gens pour attirer leur attention mais ils ne sont pas obligés de tomber dans l’excès. Ce n’est pas la première fois qu’ils font ça, je ne comprends pas pourquoi (la marque avait, pour la journée mondiale de l’Alzheimer, imaginé une pub représentant un couple de personnes âgées en pleine dégustation de burgers de la marque avec le solgan "Pouvoir manger toutes les demi-heures un Bicky sans culpabiliser", NdlR) ils n’en ont pas besoin, ils sont déjà assez connus. "


Dès ce vendredi, M&M ne proposera plus de pain ni de viande de la marque Bicky. Ils les remplaceront par des produits similaires auprès de leurs fournisseurs actuels. Quant à la sauce, composée de trois goûts différents, il faudra attendre la semaine prochaine pour qu’elle soit remplacée. Là aussi, elle viendra d’un autre fournisseur.

Les Brainois font là un pari risqué : ils vendent entre 80 et 100 Bicky burgers par semaine, ce qui fait du produit l’un des plus demandés dans leur friterie. " D’autres établissements se fournissent ailleurs que chez Bicky et les clients ne s’en plaignent pas. Depuis l’annonce de notre décision, on reçoit beaucoup de messages de soutien de nos clients et de personnes qui nous disent "enfin quelqu’un qui réagit" ."