Waterloo - Braine l'Alleud Près de 6000 personnes ont participé à la Sand Race dans la sablière de Mont-Saint-Guibert.

La Sand Race, cette course à obstacles organisée au coeur de la sablière de Mont-Saint-Guibert, c’est un concept qui séduit des milliers de participants et ce, depuis la toute première édition. Ce week-end encore, ils étaient plus de 6000, venus des quatre coins du pays, à avoir rejoint le coeur du Brabant wallon. Des participants bien décidés à tester et repousser leurs limites mais surtout à passer un bon moment entre amis, collègues, ou en famille.

Une édition 2019 toutefois plus particulière que les précédentes puisque cette année, les organisateurs pouvaient compter la présence d’une équipe d’aventuriers de Koh-Lanta, la célèbre émission d’aventure de TF1. Une équipe au sein de laquelle on retrouvait notamment les Belges Javier, Sandro, Nicolas, Gabriel et surtout Maud, la grande gagnante de l’édition 2019 de Koh-Lanta.

Une aventurière très sollicitée, quelques heures à peine après avoir remporté la finale de Koh-Lanta 2019. Partagée entre selfies et félicitations, la Grézienne a toutefois pris le temps de répondre à chaque sollicitation, toujours avec le sourire. « Cette étiquette de gagnante de Koh-Lanta m’a mis la pression avant le départ », lâchait-elle en rigolant. « Aujourd’hui, j’étais présente pour prendre du plaisir avant tout. J’ai toujours adoré ce genre d’événement et puis la Sand Race, c’est juste à côté de chez moi. »

Nicolas: « J’ai eu l’impression de retourner à Koh-Lanta »

Une grande gagnante de Koh-Lanta surprise par l’engouement de sa présence, tout comme l’étaient ses équipiers ce dimanche, comme Nicolas, l’autre belge de cette édition 2019 de Koh-Lanta. « C’est génial de prendre part à cette Sand Race. C’est la première fois que j’y participais et j’avais un peu l’impression de retourner à Koh-Lanta. Et puis c’était exceptionnel de participer à cette course avec ma compatriote Maud, entourés par tous ces gens qui étaient heureux de nous voir. On a vraiment été surpris par cet engouement mais c’est avec le sourire que l’on partage ces moments. »