Le passage du Tour était l’occasion de faire la fête, pas de polémiquer sur la localisation de la butte du Lion.

Ce samedi 6 juillet, 15 ans après l’édition 2004 du Tour de France, la commune de Braine-l’Alleud, comme d’autres communes du Brabant wallon, avait la chance et l’honneur d’accueillir une nouvelle fois le passage des coureurs de la plus célèbre course cycliste au monde.

Route du Lion, la commune brainoise avait déployé les grands moyens au point que beaucoup y ont vu un acte délibéré pour rappeler au monde entier que la butte du Lion est bien sur Braine-l’Alleud et non sur Waterloo comme beaucoup le pensent. Une guéguerre de maternelle en somme…

Mais du côté de Vincent Scourneau, on s’en défend, rappelant que lors de la précédente venue du Tour en 2004, Braine-l’Alleud avait été la première commune belge à remporter le concours de décoration des villes et des villages. "2019 était l’occasion de rappeler cette récompense et de démontrer notre enthousiasme grâce à une opération marketing rondement menée. Plus de 500 albums de l’entreprise brainoise bien connue "Panini" consacrés au Tour de France, 2 500 bobs et 1 200 drapeaux ont été distribués aux spectateurs sur le stand communal."

Le bourgmestre est par ailleurs ravi des retours obtenus sur cette opération de séduction avec une foule estimée par le service d’ordre à près de 5 000 spectateurs. "Le personnel communal motivé n’a pas compté ses heures pour mettre en avant la commune. À Braine-l’Alleud, le Tour a pu admirer le patrimoine historique du champ de bataille et l’on attend avec impatience sa prochaine édition avec l’espoir qu’il traverse cette fois plus largement notre commune et de démontrer ainsi qu’à côté de son histoire, Braine-l’Alleud est aussi et surtout une commune d’avenir."

Vincent Scourneau n’a toutefois pas nié que la problématique d’identité est toujours bien réelle. "Et dans cette histoire, nous sommes victimes ! On ne veut pas de polémique pour autant, juste faire respecter nos droits car dans cette affaire, les pertes financières sont conséquentes pour Braine et donc, les Brainois !"