Pierre Lambrette reprend les compétences de Patricia Dujacquière au sein du collège.

Lors des vœux au personnel communal, mardi soir à Braine-l’Alleud, le bourgmestre Vincent Scourneau est revenu sur le rapprochement en cours entre le CPAS et la commune, en tâchant de rassurer les fonctionnaires locaux. Tout n’est pas parfait et des choses restent à affiner dans la dynamique en cours, mais la majorité continue dans son idée de pousser les synergies au maximum.

Et si une véritable fusion n’est pas possible dans l’état actuel de la législation, le maïeur brainois a précisé que des contacts avaient été pris au niveau supérieur pour que Braine-l’Alleud joue un rôle de commune pilote, avec peut-être une proposition de loi qui permettra d’aller jusqu’au bout de la démarche.

Le maïeur a précisé une nouvelle fois que l’idée n’est pas de diminuer le budget dédié aux missions sociales, rappelant qu’il avait d’ailleurs été augmenté pour 2020. Et d’enchaîner en affirmant que des compétences communales pourraient aussi être transférées vers le CPAS.

Profitant de l’étonnement suscité, Vincent Scourneau a annoncé au personnel que lors du collège de lundi, il avait été décidé que le président du CPAS, Pierre Lambrette, allait désormais gérer… le budget et les finances communales.

"Dans un moment de confiance envers le CPAS, symboliquement, c’est important, a précisé le maïeur dont on connaît l’attachement à une gestion rigoureuse des finances. Cela permet de conforter la place de l’institution CPAS et de confirmer qu’à Braine-l’Alleud, nous avons les moyens de notre politique."

Il est vrai aussi que Pierre Lambrette, qui a commencé en tant que collaborateur de Vincent Scourneau, est un proche du maïeur. Et que l’échevine des Finances en place depuis les dernières élections, Patricia Dujacquière, n’a jamais vraiment convaincu dans ces fonctions. Elle restera au sein du collège communal mais sera désormais chargée du Mobilier urbain. L’échevin des Travaux Henri Detandt, lui, reprendra aussi les marchés publics et les subsides.