Mardi aux alentours de 22h, de nombreux habitants de Braine-l'Alleud se sont inquiétés : plusieurs patrouilles de police étaient déployées dans les rues de la commune, et un hélicoptère a tourné quelques heures au-dessus de la ville.

Plusieurs hypothèses ont très vite émergé : échange de coups de feu, course-poursuite entre la police et deux fuyards... La porte-parole du Parquet, Magali Raes, infirme ces informations : "Il ne s'agissait que d'un tir au sol, et il n'y avait qu'un seul homme recherché."

Un homme incarcéré à la prison de Nivelles qui avait bénéficié d'un congé pénitencier n'était pas rentré. Un avis de recherche a donc été lancé, et il a été retrouvé une première fois. "Quand la patrouille de police a voulu l'intercepter, il s'est enfui. On a donc mis en place un dispositif policier conséquent, avec plusieurs unités dont la police fédérale, et l'appel à un hélicoptère", précise la porte-parole.

L'homme a finalement été interpellé et a réintégré la prison.

Une opération qui s'est très bien déroulée, selon le chef de corps de la police de Waterloo, appelée en renfort dans la course-poursuite : "Nous sommes ravis du travail qui a été mené hier par les différentes unités, tout le monde a travaillé ensemble."