On vous en a parlé il y a quelques semaines : le WBDF se tiendra ce week-end dans le centre de la cité du lion. Après 3 années de report dû à la situation sanitaire, le festival démarrera aujourd’hui des 15 h 30.

Au programme : des séances dédicaces de plus de 50 auteurs, une bourse de BD d’occasion et collectors, une vente aux enchères publiques de dessins originaux, sérigraphies et tirages limités dont une partie des bénéfices sera reversée à l’ASBL “Grain de vie”. D’autres activités sont prévues, comme un parcours BD “l’Enquête Ducobu” ou encore la projection de films tirés de BD aux Cinés Wellington.

Quatre expositions seront également visibles durant le festival et qui se prolongeront par la suite. Premièrement celle consacrée à l’invité d’honneur de la première édition : Bernard Godi, père de l’élève Ducobu. Ludique et thématique, elle se composera de plusieurs parties avec notamment les premières planches de l’auteur et la reconstitution d’une classe des années 60. Deux autres expositions seront consacrées à des auteurs : Ivàn Gil et Simon Spruyt dans un premier temps, Quentin Greban dans un second. La dernière exposition, est-elle, consacrée à un concours lancé par le centre culturel de Waterloo, dédié aux jeunes de 6 à 20 ans sur le thème de “l’école d’autrefois”.

Une série de prix seront remis lors de la cérémonie des "Nemos de la BD" a différents auteurs, dans quatres catégories : prix de la meilleur BD, prix de la jeunesse, prix de la mise en lumière ainsi que le prix du public. 

Rendez-vous donc tout le week-end dans le centre de Waterloo pour profiter du festival. Le prix de l’accès au chapiteau coûtera 3 € le vendredi, 5 € le samedi et le dimanche ou alors 10 € pour les 3 jours.

Plus d’information sur le site du festival.