Waterloo - Braine l'Alleud Les autorités communales ont organisé mercredi une visite du chantier de la piscine. Le bâtiment est en train de sortir de terre sur le site du Paradis, en surplomb du plan d’eau. Et le moins qu’on puisse écrire, c’est que les travaux avancent.


L’entreprise est en effet en train de poser la toiture. Petit clin d’oeil, les énormes poutres qui surplombent déjà le bassin ont été fabriquées par une entreprise désormais connue à l’international puisqu’il s’agit d’Artbois, la société gaumaise (Étalle) qui au lendemain de l’incendie de Notre-Dame de Paris, a été appelée pour placer en urgence des poutres afin de consolider le célèbre édifice. 


Le bassin de 35 mètres sur 21 est déjà bien visible, tout comme les emplacements qui permettront d’y poser une sorte de plancher amovible pour faire varier la profondeur sur trois zones distinctes, en fonction des besoins. 


Le chantier est prévu pour 24 mois et on est au tiers de la période, sans le moindre retard. L’entrepreneur a même pris un peu d’avance sur son planning et si par contrat, la piscine brainoise doit être opérationnelle en septembre 2020, le bourgmestre espère une ouverture avant les grandes vacances 2020…