Certaines maisons de repos, compte tenu de la situation sanitaire qui se dégrade de nouveau, ont décidé de suspendre les visites pour les résidents. À Nivelles, c’est l’option qui a été prise lorsqu’un senior du home Nos Tayons a été testé positif au coronavirus.

À Braine-l’Alleud, le home Le Vignoble géré par le CPAS n’a (heureusement) plus aucun cas positif dans ses murs. Les visites sont donc maintenues à ce stade mais la direction vient de décider d’interdire les retours en famille des résidents jusqu’à la fin du mois d’août.

Ces "retours en famille" n’impliquent pas forcément un séjour prolongé chez des proches. Cela peut être aussi une simple invitation au restaurant avec des membres de la famille, avant un retour le même jour dans l’institution. L’objectif, évidemment, est d’éviter qu’un résident contracte la maladie et la ramène à son insu dans la maison de repos qui avait été durement touchée au plus fort de la crise sanitaire.

La mesure a été annoncée par le CPAS brainois jeudi après-midi via les réseaux sociaux. Mais toutes les familles recevront très prochainement un courrier plus détaillé pour expliquer les raisons de cette mesure. Plus de sortie de loisirs avec des proches durant un mois pour les résidents, donc, mais les visites sont toujours possibles. Actuellement, vu la météo clémente, elles sont organisées dans le parc du home, avec port du masque pour tout le monde. Si le temps se gâte, les petits chalets avec paroi de plexi reprendront du service.