Mon Proxibus est-il déjà parti ?" "Ai-je encore le temps de faire une course avant qu’il passe ?" À Waterloo, ce genre de questions relève de l’histoire ancienne.

En effet, les véhicules du réseau de transport communal sont à présent équipés de systèmes de géolocalisation. Via une application mobile gratuite, Pysae, les Proxibus transmettent diverses informations en temps réel aux navetteurs. Ceux-ci peuvent suivre les déplacements des bus, mais aussi consulter leurs horaires, retrouver l’arrêt le plus proche et ainsi planifier leurs voyages en fonction de ces indications. "Avec cette application, nous voulons rendre nos transports en commun encore plus efficaces et attractifs, explique Cédric Tumelaire, l’échevin chargé de la Mobilité et de la Smart City. L’amélioration de ce service ne peut qu’encourager les citoyens à les utiliser davantage."

Un outil qui fournit également une aide à la conduite aux chauffeurs. Il leur propose, par exemple, un module pour estimer l’avance ou le retard qu’ils ont sur l’horaire prévu. Enfin, l’ensemble offre un outil d’analyse et de statistiques qui permet à la commune d’avoir une vision précise du fonctionnement des Proxibus. Des données qui permettront, si nécessaire, d’adapter les parcours.